Toi

Toi qui as longtemps fait battre mon cœur

Qui m’aurait fait croire à n’importe quoi

Pour toi, j’aurais fait n’importe quoi

Accompli n’importe quel miracle

 

J’aurais escaladé les sept Merveilles du Monde

J’aurais parcouru à la nage le Nil ou le Mississipi

Coupé tous les arbres de la forêt Amazonienne

Parcouru sans eau le désert du Sahara

 

A condition seulement

Que tu m’attendes en bas

 

Je t’aimais comme une folle

Mais j’ai ouvert les yeux trop tard

Je n’ai pas su te retenir

Tu ne m’aimais déjà plus

 

En me cachant cette vérité

Je n’en ai que plus souffert

J’ai aimé un fantôme

Et j’ai pleuré une ombre

 

On allait pourtant si bien ensemble

Non ?

Mais il faut croire que quelque chose clocha

Ce quelque chose me tua

 

Ce n’est que maintenant que je réalise

Que je ne suis pas seule fautive

Tu n’as pas cherché à me comprendre

Tu as préféré partir

Sans te retourner

 

Peut-on appeler cela un homme ?

Tu m’a fait perdre la confiance en moi

Tu es un spectre, une ombre, un fantôme, que j’aime pourtant tellement !

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Simon 19/10/2010

Quand tu m'écrira un poème, j'espere qu'il aura une fin plus enthousiaste ahah !
en tout cas félicitations pour tes écrits ! Bisous

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×